Blog

référencement des images

Conseils pour être bien positionné sur Google Images

Les images représentent un tiers de toutes les recherches effectuées sur Google. Or seulement 12,5% des SERP (Search Engine Result Pages) affichent des résultats d’images sous forme de bloc, également appelé Image pack. Ce n’est donc pas une facette du référencement que l’on traite à la légère.

Cet article recense tous les conseils utiles pour le référencement de vos images : des bases simples aux facteurs de classement en passant par toutes les étapes importantes.

bloc images sur Google

Bloc d’images dans les résultats de Google

 

Transcrire une vidéo en texte pour le SEO

Nous allons parler de tous les aspects du référencement des images. Cela concerne :

  • Le SEO pour les photos ;
  • Le SEO pour les visuels ;
  • Le SEO pour les graphiques.

Outre le classement des images dans le Image pack, nous évoquerons également brièvement le classement de vos images dans le Google Image Search.

Résultats Google Images

Résultats sur Google Images

 

L’essentiel du référencement des images

Avant même d’entrer dans le vif du sujet, nous vous proposons  d’analyser quelques bases essentielles au référencement des images. Voici quelques questions couramment posées par les internautes :

1. « Est-il encore utile de faire du SEO pour la recherche d’image ? »

Vous vous rappelez peut-être qu’au cours des dernières années, lorsque vous avez cliqué sur une image dans la Recherche d’Image Google, vous étiez redirigé sur le site ou sur la page sur laquelle l’image se trouvait. Aujourd’hui, si vous cliquez dessus, Google ouvre une version de taille normale de cette image et vous indique le site sur lequel elle se trouve. Mais pour beaucoup de gens, c’est suffisant. Ils font beaucoup de recherches et ne visitent jamais votre site Web.

Google se sert de vos images (utilise vos images) à votre insu, et vous ne recevez aucune donnée à ce sujet. Donc, vous ne savez pas combien d’impressions elle obtient et vous ne pouvez donc pas analyser toutes les autres données. Voici quelques exemples de recherches effectuées depuis Google Images.

  • Produits et services vendus visuellement – Nous avons parlé à beaucoup de personnes qui sont des entrepreneurs ou des décorateurs, des agents de remodelage, des propriétaires d’hôtels ou des hôteliers, des vendeurs d’artisanat, il paraitrait que la recherche d’image soit utilisée par les internautes pour vérifier la qualité du site avant de s’y rendre. En effet, les internautes qui recherchent «cuisine Mulhouse» choisiront de visiter un certain site en fonction des images qui apparaissent dans les résultats.
  • Tout ce qui est conçu pour gagner des liens et des citations – Si vous produisez des graphiques ou des données, ou que vous prenez des photos d’événements ou de personnes, Si vous espérez que vos graphiques et vos photos soit utilisés par d’autres personnes qui feront ensuite des liens vers votre site, nous vous conseillons d’optimiser vos images pour le référencement. Cela peut vous apporter plus de trafic. Lorsque les internautes utilisent vos images dans leurs présentations ou leur site Web, vous obtenez des liens, que l’on appelle des backlinks.
  • Licenciés en contenu visuel – évidemment, ils gagnent leur vie en vendant des images. Google Image Search est une excellente façon d’y accéder. Donc, si vous êtes un photographe ou un illustrateur ou si vous avez une galerie de stock vous voudrez certainement faire cela aussi.

*Quelques données :

Jumpshot (entreprise qui dispose d’une base de données provenant des millions de chercheurs) considère qu’environ un tiers de toutes les recherches sur Google sont effectuées dans Google Image Search, ce qui est tout simplement énorme. Nous n’avons jamais réalisé à quel point la recherche d’images Google était grande, jusqu’à ce que nous ayons vu les données de Jumpshot. C’est tout simplement massif. MozCast nous montre qu’environ 12,5% de toutes les recherches Google dans les résultats Web montrent un pack (paquet) d’images quelque part là-dedans.

2. « Dois-je utiliser des visuels originaux ? »

Pouvez-vous, par exemple, autoriser un contenu visuel provenant d’autres personnes ? Pouvez-vous acheter une image stockée, la mettre sur votre site et, potentiellement,  encore se positionner sur celle-ci dans Google Images? La réponse est, en fait, oui.

  • Contrairement aux résultats Web, les doublons ne sont pas considérés comme un problème. La recherche d’image Google prend généralement une version d’une image, et celle-ci sera mieux positionnée que les autres. Mais ce n’est pas toujours la version originale, cela peut aussi être une page qui fait un très bon travail de référencement de ses images. Donc, c’est une excellente occasion pour les référenceurs d’obtenir un trafic supplémentaire.
  • Assurez-vous simplement d’avoir les bonnes autorisations.

3. « Comment puis-je déterminer si le référencement d’image est en fait quelque chose que je devrais faire? »

Résultats Web pour l'expression architecture de Rome

Résultats Web pour l’expression « architecture de Rome »

 

Pour la recherche « architecture de Rome » nous avons obtenu deux résultats naturels qui se retrouvent sur les deux premières positions et ensuite, le bloc d’image avec quelques photos là-dedans. Il est important de noter que Google ne montrera que le bloc d’image si et seulement si les internautes cliquent sur les images très fréquemment, ou s’il y a beaucoup de recherches directement dans Google Images pour ce terme. Donc Google lui-même peut être l’indicateur pour savoir s’il existe une demande.

Quels sont les éléments de classement de Google Image et du bloc d’images?

Si vous êtes curieux de faire le référencement de cette image et vous avez décidé: « D’accord, cela a probablement un sens. Je devrais essayer. Je devrais en faire. J’ai des cas d’utilisation », notre suggestion serait que vous analysiez tous les facteurs de classement. Ils sont en fait assez larges, mais ils ne sont pas aussi compliqués. Ils sont un peu plus basiques que l’habitude que nous avons avec les résultats Web classiques. Nous pensons que c’est parce qu’en ce qui concerne les images, Google est surtout préoccupé par la pertinence et sert l’intérêt de l’utilisateur, plutôt que la popularité du lien. Google ne se préoccupe pas autant du spamming et de la manipulation de ces résultats. Vous pouvez donc constater qu’un d’algorithme plus ancien est utilisé.

Page Web qui parle de Rome

Page Web avec des images de Rome

 

Voici une page avec des images de Rome et les éléments que Google pourrait utiliser pour les classer :

A. Le nom du fichier image

B. L’attribut alt de l’image. Une autre raison très importante d’ajouter des attributs alt, en plus des raisons d’accessibilité, est pour le SEO de la recherche d’images. Il semble aider un peu, peut-être, avec des résultats Web SEO aussi.

C. La légende de l’image. Nous avons pu constater que dans certains cas la légende est plus importante que l’attribut alt, en particulier lorsqu’il s’agit de la recherche d’image. Donc, si vous mettez cette petite légende ci-dessous, sous votre image, cela peut aider les classements de la recherche d’image.

D. Le contenu du texte entourant. Google va regarder le texte autour des images, pour voir si cela a de la pertinence.

E. Le titre de la page, bien sûr.

F. L’URL de la page sur laquelle l’image est hébergée. C’est l’un des facteurs pour lesquels les galeries d’images des sites web ne sont pas bien positionnées. Il n’existe en effet que peu de contenu pertinent qui les entoure. Elles ont tendance à être dans ces grandes mises en page du style galerie. Donc, il y a un énorme nombre d’images sur une seule page, alors que ce que Google cherche est juste une ou deux images qui sont très, très pertinentes pour le sujet donné. La plupart des images qui sont vraiment bien positionnées dans Google Image Search, sont celles qui sont les plus pertinentes, peu importe le nombre d’images sur la page en question.

G. Engagement et popularité de l’image. Ceci est un problème récurrent. Il a été montré que, pour une recherche Google Images donnée, si beaucoup de gens cliquent par exemple sur la 12ème image, Google va la remonter dans le classement, tout comme dans les résultats hors images. Nous pensons que l’engagement et la popularité d’une image est un facteur important. Dans ces conditions, vous devriez avoir une image de très haute qualité, très intéressante et très pertinente, si vous souhaitez également répondre à la demande des internautes.

H. Les dimensions de l’image sont importantes. Si vous effectuez une Recherche d’image Google, vous remarquerez qu’il n’affiche pas du tout ou rarement des dimensions d’image inhabituelles. Une image très large, ne serait probablement pas affichée dans les résultats Google Image, Tout comme une image trop haute. Google a tendance à privilégier des images bien proportionnées.

I. La taille de l’image. Google n’est généralement pas à la recherche d’images très petites ni d’images gigantesques, bien qu’il en utilise certaines après les avoir réduites. Si vous faites des recherches pour n’importe quelle expression et que vous y ajoutez « fond d’écran », Google sait que l’intention est de trouver des images de très grande taille, et il affichera ces dernières.

J. Intégration des images. Si votre visuel apparaît sur de nombreux sites et pages différentes, et qu’il a été intégré à plusieurs reprises, cela semble avoir un impact positif.

K. Facteurs de classement Web classiques pour les URL existants. Si la page « vikidia.org/Rome », est bien positionnée dans le top sept pour «architecture de Rome», il est probable que les images de cette page figurent également dans les premiers résultats d’images. L’inverse n’est pas toujours vrai. Mais si vous pouvez obtenir le positionnement dans les résultats Web, vous pouvez généralement bien le faire dans les résultats des images. Cette une occasion à ne pas manquer pour obtenir du trafic provenant des deux.

L. Google semble enfin avoir atteint une certaine sophistication, et en même temps, il donne de l’importance à la pertinence de l’image et à la correspondance visuelle. Donc, si vous avez une photo d’un koala, bien qu’il puisse être adorable, vous n’allez probablement pas ressortir sur la recherche « architecture de Rome », même si vous avez tous les autres facteurs nécessaires sur la page. Au moins pas pour longtemps.

Quelles étapes dois-je suivre pour  bien référencer mes images?

Les étapes à suivre pour un bon référencement d’images sont :

  1. Déterminez vos objectifs SEO, puis nous souhaitons que vous compariez ces objectifs SEO à votre liste de recherche de mots-clés.
  2. Audit de votre liste de recherche de mots-clés pour la visibilité de l’image. Keyword Explorer est un outil formidable pour cela. Il y a probablement d’autres outils qui permettent de faire des audits, mais aujourd’hui Keyword Explorer est l’un des meilleurs. Vous pouvez également le faire dans Moz Pro. Vous renseignez tous vos mots-clés, vous allez voir la page de votre liste et vous analysez quel nombre de résultats ont effectivement des blocs d’images comme ceux-ci. Cela vous indiquera quel type d’opportunité vous avez.

Si vous décidez de référencer les images de votre site nous vous conseillons de :

  1. Créer un ensemble de lignes directrices pour les créateurs / éditeurs de contenu de votre site. Nous voulons que ces lignes directrices soient pour tous ceux qui créent du contenu sur le site en leur disant : « Si vous mettez une image, faites ces trois ou quatre choses. »Assurez-vous que vous avez la bonne légende. Utilisez l’attribut alt de l’image. Vérifiez que la taille et les dimensions sont correctes. Optimisez l’image, de sorte qu’elle se charge rapidement sur le mobile.
  2. Créez une liste cible pour les opportunités SEO d’image à poursuivre. En fonction de la taille de votre site, établissez une liste mots-clés qui sont déjà utilisés dans les descriptions des images Google, ou qui sont potentiellement recherchés pour les images. Ainsi, vous pouvez choisir les prochains visuels à créer et sur quelles pages les mettre.
  3. Vérifiez vos images existantes sur votre site, pour l’optimisation SEO et UX (User Experince) (taille, compression de vitesse, etc.)

Il y a probablement un tas de résultats faciles à obtenir. Nous vous recommandons de consulter l’article rédigé par Ryan Ayres : How to Perform an Image Optimization Audit (« Comment effectuer une vérification d’optimisation d’image »). Cet article vous guide dans l’utilisation de Screaming Frog, un outil qui vous aidera à optimiser tous vos visuels.

Traduit en français depuis l’article « How to Rank in Google Image Search« , écrit par Rand FISHKIN et publié sur Moz Blog, le 12 mai 2017.

Les commentaires ne sont pas autorisés