Blog

Nathalie Ewert, experte en rédaction web

Interview de Nathalie Ewert, spécialiste de la rédaction web

Voici une interview de Nathalie Ewert, créatrice de l’entreprise Redactio et enseignante vacataire de la licence RRW. Elle nous parle de son métier et de sa vision du SEO et de la rédaction web.

Pour commencer, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Nathalie Ewert, je dirige l’entreprise Redactio créée en 2008, avec une salariée. Nous sommes spécialisés en stratégie éditoriale et référencement naturel.

Pourquoi cette activité ?

En 2008 il était de plus en plus question du référencement, et on entendait alors beaucoup parler de « content is king » (le contenu est roi). A l’époque, je travaillais dans une agence web qui proposait des prestations de référencement. Avec le « content is king », le référencement était en train de changer de visage et il fallait s’adapter à cette évolution : une importance croissante était accordée à la qualité de la rédaction. C’est de là que ma volonté de créer ma propre activité est née. J’ai souhaité me spécialiser dans ce domaine, qui constituait alors une niche, mais en lequel je croyais fermement.

Quels sont les avantages et les inconvénients de créer et de gérer sa propre agence ?

L’avantage le plus évident est de pouvoir exercer le métier comme on l’entend : il existe plusieurs façons de considérer et de travailler la rédaction et le référencement, être mon propre chef me permet de choisir mes pratiques.
Les autres avantages peuvent aussi être vus comme des inconvénients : étant pour ainsi dire « seule à bord », je me dois d’être polyvalente. Je gère l’aspect commercial, administratif, la production, le management car j’ai une salariée… Il faut aussi que je me constitue ma propre clientèle.
Lorsqu’on gère sa propre agence de rédaction, il faut également veiller à maintenir une dynamique de progression. Une des difficultés est de rester actif et de ne pas se reposer sur ses acquis. En équipe c’est plus facile car il y a de l’émulation !

Quelle est selon vous la relation entre le SEO et la rédaction web ?

Pour moi, le SEO n’est rien sans la rédaction. La qualité du contenu est au cœur du SEO, d’une part parce que les algorithmes de Google ont atteint un niveau d’analyse suffisamment évolué pour évaluer le rédactionnel, d’autre part pour une question de bon sens : on ne rédige pas simplement pour répondre aux exigences des moteurs, mais aussi pour répondre aux questions et aux besoins des internautes. Un internaute satisfait est un internaute « gagné », qui va revenir sur notre site, le conseiller à d’autres personnes etc. Cela entre dans la logique du référencement.

Quelle est votre conception du référencement ?

Il ne s’agit pas seulement d’être 1er dans Google sur la requête de mon choix, mais aussi de générer de l’interaction sur mon site : que l’internaute nous contacte par exemple, à travers une demande de devis ou un appel téléphonique, ou qu’il commente nos articles, ou qu’il commande nos produits. Pour illustrer cette idée, je parle plus volontiers de « stratégie de notoriété et de visibilité » que de « référencement naturel ».

Sur quels genres de projets intervenez-vous ?

La plupart de mes projets sont des projets de référencement et d’animation éditoriale. J’accompagne mes clients sur la stratégie éditoriale à mettre en place, ou je me charge de projets de rédaction pure : on me demande d’écrire des pages web ou des articles efficaces et de qualité en veillant aux aspects SEO.
Il m’arrive aussi d’être sollicitée pour des sites qui recherchent une « plume » capable de s’approprier les informations et de les retranscrire dans un style particulier, en accord avec une charte éditoriale. Un vrai travail de création et d’écriture. Dans ces cas-là, c’est l’identité du site qui compte avant tout, et qu’il faut comprendre et respecter scrupuleusement.

En conclusion, la rédaction web est un domaine riche et varié, qui demande beaucoup d’investissement et une véritable expertise. Ce métier passionnant ne s’apprend pas en un jour. Pour progresser, le plus important est de garder à l’esprit que le lecteur est au centre de la stratégie de contenu. Et s’il est satisfait, les moteurs de recherche le seront aussi !

Les commentaires ne sont pas autorisés