Blog

Métier rédacteur web

5 compétences essentielles pour devenir un bon rédacteur web

Il y a quelque temps, pour être un bon rédacteur web, il suffisait de diriger une campagne de marketing de contenu. Écrire quelques articles de blog et les publier étaient les clés du succès.

Les temps ont changé !

Quel est le rôle d’un rédacteur web ?

Aujourd’hui, le marketing de contenu est une vaste industrie. L’écriture ne représente qu’une partie de la force du marketing,  qu’une partie de ce qu’une campagne de marketing de contenu a besoin pour réussir.

« Le marketing de contenu est une approche de marketing stratégique, axée sur la création et la distribution de contenus recherchés, pertinents et cohérents pour attirer et retenir un public clairement défini. Son but final est d’entrainer le client à faire des actions profitables. »

Cette définition du marketing de contenu vous donne une notion de l’ampleur de l’industrie.

Comme vous le voyez, il ne s’agit pas seulement de rédiger du contenu. C’est un domaine très vaste. Il s’agit de créer et de distribuer du contenu pour atteindre l’objectif final du marketing: générer une action client rentable.

Si grand que ce soit, le marketing de contenu a toujours besoin des rédacteurs web. En fait, certains soutiendraient que le rôle d’un rédacteur web est plus important que jamais. (Note: 19% des spécialistes du marketing B2B interrogés ont cité « devenir meilleurs rédacteurs web » en tant que priorité numéro 1.)

Générer des copies n’est pas difficile ni couteux. Par ailleurs, il est relativement facile de trouver une agence peu coûteuse pour produire des articles.

Mais créer des très bons contenus est plus difficile que jamais. Pourquoi ? Parce que la quantité de contenu a proliféré comme jamais auparavant.

Cette explosion de contenu a amené certains commerçants à déclarer que nous sommes maintenant en état de choc de contenu – l’idée que le marketing de contenu a atteint son point de saturation et qu’il ne sera plus efficace.

Le mythe du choc du contenu est parallèle à celui de la «surinformation» – l’idée qu’un consommateur est exposé à trop d’informations, l’empêchant ainsi de faire une action rentable, au lieu de la favoriser.

Voilà pourquoi le marketing de contenu a plus de raisons que jamais de continuer à aller de l’avant. À mesure que le domaine du marketing de contenu s’est élargi, il s’est également approfondi. Les spécialistes du marketing ont découvert que les consommateurs ne sont pas attirés par des contenus populaires et trop génériques, mais par un contenu concis et bien ciblé.

Il existe encore un besoin de rédiger du contenu qui réponde aux besoins spécifiques des consommateurs.

Et qui produit ce contenu? Les rédacteurs web. Mais pas des rédacteurs standard... Les rédacteurs web d’aujourd’hui doivent posséder la conscience et les compétences nécessaires pour survivre dans le monde courageux du marketing de contenu.

Que fait un rédacteur Web ?

Nous avons assemblé une liste de cinq compétences rédactionnelles, que nous considérons comme essentielles pour une approche réussie du marketing de contenu.

1. De solides compétences rédactionnelles

Permettez-nous de commencer par l’évidence. Un rédacteur web doit bien écrire.

Ne laissez pas la simplicité de cette compétence vous tromper. Être un bon rédacteur signifie savoir maîtriser beaucoup de choses différentes, comme la grammaire, la ponctuation et l’orthographe.

Ces caractéristiques sont importantes, mais elles ne vous permettent de mettre qu’un pied dans la porte. Nous dirons que ces compétences, telles qu’elles sont, ne sont pas aussi importantes que ces compétences avancées:

  • Création de contenu facile à lire
  • Rendre les sujets complexes simples
  • Écrire des transitions formidables
  • Elaborer de conclusions convaincantes
  • Sélectionner les meilleurs mots de vocabulaire dans un contexte spécifique
  • Développer un châpo accrocheur
  • Utiliser un style approprié

2. La création des titres

L’écriture de titres efficaces est un métier en soi. Du début du marketing moderne, les consommateurs et les commerçants se sont rendu compte de la puissance de ces éléments du texte.

David Ogilvy (1911-1999) a écrit: «Cinq fois plus de gens ont lu les titres plutôt que l’intégralité du contenu.» Il pensait qu’un titre gaspillé représentait une perte de 90% du budget de marketing ».

La recherche contemporaine a confirmé les hypothèses d’Ogilvy. Selon les études, 80% des internautes ont lu le titre mais pas le corps du texte. Les cartes de chaleur indiquent généralement que les gens font attention aux images et aux titres.

Capture d'écran charte de chaleur

Capture d’écran charte de chaleur

 

Certains types de titres sont devenus incitateurs de clics. Les titres qui contiennent des numéros sont courants sur des sites comme BuzzFeed pour une bonne raison. Ils fonctionnent.

statistiques titres contenant numéros

Capture d’écran : performances des titres contenants des numéros

 

Les formules pour écrire des titres ne rendent pas le travail plus simple. Les titres devraient être uniques car les gens ne veulent plus lire la même chose. Les titres doivent également être courts. La plupart des résultats de recherche ne montrent pas plus de 70 caractères d’un titre.

Les titres des articles apparaissent dans des endroits divers. Une audience Facebook peut ne pas répondre à un titre donné de la même manière qu’une audience Twitter pourrait répondre. Les titres devront peut-être être personnalisés selon l’emplacement de l’article, de la publication ou de la page.

Si les rédacteurs web ne peuvent pas créer de titres parfaits, leurs compétences et leur talent ne comptent presque pas. Personne ne lira le contenu à moins que le titre ne soit persuasif.

3. Sensibilisation à l’expérience utilisateur

La rédaction web est beaucoup plus que simplement mettre des mots sur un écran.

Ces mots apparaissent quelque part – sur un appareil mobile, dans un template de blog, sur Facebook, Twitter, etc. Tout ce contenu doit être adapté à son contexte cognitif et numérique.

Le contexte et la situation qui influencent le contenu sont appelés expérience utilisateur. Laissez-nous vous expliquer.

Certains insistent sur le fait que les rédacteurs web doivent tout savoir sur le référencement, l’optimisation des taux de conversion, le Web design et les tests UX. Ce sont des excellentes compétences, mais si nous exigeons que les rédacteurs possèdent toutes ces compétences, nous ne trouverions pas beaucoup de rédacteurs web qualifiés.

Au lieu de placer la barre si haute sur les exigences techniques, il vaut mieux que les rédacteurs soient conscients de l’expérience de l’utilisateur.

Nous définissons l’expérience utilisateur ainsi : «comment quelqu’un interagit avec le site, qu’est-ce qu’il ressent  vis-à-vis de ce site et comment il utilise votre site Web. Cela décrit l’interaction globale entre l’homme et le site Web. L’expérience de l’utilisateur a beaucoup de ramifications. Cela a un impact sur le contenu, la conception, les conversions, la recherche et tout ce qui se trouve entre les deux. »

définition expérience de l'utilisateur

Capture d’écran : l’expérience de l’utilisateur (user experience)

 

Au lieu de dire aux rédacteurs de tout savoir sur le référencement, nous leur conseillons de se concentrer sur l’utilisateur. Utilisez les mots-clés qui ont un sens basé sur la recherche de l’utilisateur, du sujet, du style du blog et de toutes les autres fonctionnalités pertinentes du contexte.

Est-ce qu’un rédacteur web doit connaître la densité des mots clés, la pertinence sémantique, les silos de contenu, le balisage des données structurées, la structure des liens internes et la dilution du texte d’ancrage? Peut-être. Et cela est un plus pour lui. Est-ce que ce sont des compétences pré requises ? Non.

Si l’auteur se concentre sur l’utilisateur, plusieurs des problèmes concernant le SEO commenceront à se résoudre d’eux-mêmes.

Quid de l’optimisation de la conversion ? Même dans ce cas, se concentrer sur l’utilisateur améliore naturellement le processus d’optimisation du taux de conversion. Il en va de même pour les éléments de Web design.

Les compétences essentielles d’un rédacteur Web ne doivent pas inclure le SEO, le CRO et le UXD. Le rédacteur doit simplement tout mettre en œuvre, pour créer le meilleur contenu pour l’utilisateur.

4. La spécialisation

Fini les jours où vous pourriez simplement embaucher un rédacteur Web non spécialisé et attendre des résultats exceptionnels. Certes, certains rédacteurs peuvent apprendre rapidement sur une industrie et produire des contenus d’experts.

De plus en plus, cependant, la tâche de la création de contenu n’est possible à réaliser que par quelqu’un qui a une expérience profonde dans votre domaine spécifique.

Prenons un exemple aléatoire. Pour un blog de vente et de marketing SaaS (Software as a Service), pouvez-vous recruter un rédacteur généraliste pour rédiger des articles détaillés sur des sujets avancés ? Probablement pas. À moins que le rédacteur ait de l’expérience avec des taux de désabonnement MRR (Monthly Recurring Revenue) moyens, les calculs LTV (Life Time Value) ou le CAC (Customer Acquisition Cost) prévus dans la niche. Alors produire un contenu de très bonne qualité sera extrêmement difficile, voire impossible.

Les rédacteurs Web ont besoin d’une expérience et d’une spécialisation.

5. Conscience marketing

Le rédacteur doit toujours être conscient qu’il ou elle est dans l’industrie du marketing. L’idée d’un marketeur en forme de T (T-shaped marketer – terme anglais qui désigne une personne qui possède un niveau de connaissances moyennes dans un large éventail de compétences) est valable pour les rédacteurs, ainsi que pour d’autres spécialisations marketing.

Les rédacteurs ont une expérience approfondie du contenu, mais ils devraient avoir une familiarité passagère avec d’autres fonctionnalités du marketing.

fonctionnalités du marketing

Capture d’écran : fonctionnalités du marketing

 

Lorsque le rédacteur réalise que son rôle s’intègre parfaitement dans le vaste domaine du contenu, du marketing numérique et du marketing dans son ensemble, il réussit à produire des contenus plus attrayants et stratégiques.

Les rédacteurs web devraient comprendre comment vendre les avantages. La sensibilisation au marketing aide le rédacteur publicitaire à créer un contenu excellent et orienté vers le marketing.

Conclusion

Notre intention n’est pas de mettre la barre à une hauteur inaccessible pour les rédacteurs. Notre intention est d’aider les rédacteurs web à comprendre que le marketing de contenu a changé. Avec le changement arrive un nouvel ensemble de compréhension et de compétences, qui les aideront à s’améliorer.

Tant qu’il existera, et nous nous attendons à ce qu’il existe encore longtemps, le marketing de contenu aura besoin de rédacteurs web. Continuez à perfectionner vos compétences et à développer votre écriture.

Traduit en français depuis l’article « 5 Essential Skills for Content Marketing Copywriters Today« , écrit par Neil PATEL et publié sur contentmarketinginstitute.com, le 13 octobre 2015.

Les commentaires ne sont pas autorisés