Blog

Retour sur l’Author Rank : gestion, critères et avantages

Ces derniers mois ont été forts en changement chez Google, de nouvelles mises à jour sont apparues dans une volonté perpétuelle d’amélioration de la pertinence des résultats. Son réseau social, Google +, est parallèlement mis en avant, et notamment avec le développement de l’Author Rank, dont les premiers prémices datent des mises à jour de l’algorithme en 2011.

L’Author Rank quézako ?

L’Author Rank a été développé par Google dans le but de constituer un historique de toutes les publications d’un individu sur le web pour juger de son influence, cette action passe par la liaison entre les contenus postés sur le web et le profil Google + de l’auteur et se nomme AuthorShip (merci à Sylvain F. pour cette précision).

Cela permet également d’afficher les données associées au compte dans les pages de résultats, il s’agit des extraits enrichis de personne (aussi connus sous le nom de rich snippets).

Son objectif est de donner un indice d’influence à des auteurs sur le web, pour classer les contenus selon un niveau de pertinence. Avoir un score d’AuthorRank élevé permettra donc, à terme, de faire bénéficier à vos contenus d’une véritables valeur ajoutée. Google a par ailleurs annoncé officiellement que les contenus dont les auteurs sont identifiés seront jugés plus pertinents et donc mis en avant dans les pages de résultats.

La mise en place des extraits enrichis de personne

La mise en place des extrait enrichis auteur s’effectue en deux étapes :

Tout d’abord, il faut créer un lien vers votre profil Google + à partir de votre site web.

Pour cela, il est nécessaire d’ajouter le code suivant entre les balises <body> </body> de votre site

<a href=”[profile_url]?rel=author”>Google</a>

Ensuite, vous devrez ajouter le site web correspondant dans les informations de votre profil Google Plus.

Une fois ces actions réalisées, vous pourrez tester la réussite du processus à partir de l’outil de test Google.

extrait enrichi sylvain siek

Exemple du résultat des extraits enrichis de personne. dans les SERP.

La gestion des multi utilisateurs

Il est possible de lier plusieurs profils auteurs à un même site, et d’en associer un comme étant le propriétaire du site.

Sur un site en dur, cela nécessitera d’ajouter systématiquement les balises mentionnées plus haut.

Sur certains CMS, et notamment WordPress, vous pouvez installer des plugins qui se chargeront de gérer l’ajout des balises requises sur chaque page. On note principalement Google Author Link, avec lequel l’ajout d’un lien vers votre Google + dans le profil utilisateur WP et l’ajout du site sur votre profil Google Plus suffit.

Les critères associés à l’Author Rank

L’Author Rank ne s’arrête pas à la quantité de publications d’un auteur pour définir son niveau de réputation, les critères suivants entrent également en compte :

bouton plus authorrank

L’influence des +1 est plus que jamais d’actualité.

 

 

 – l’activité du compte Google Plus : il est important de faire vivre son compte avec des posts, commentaires et interactions sur le réseau social. L’échange de +1 sur les contenus des personnes de vos cercles est également comptabilisé.

 

 

 

  • les cercles Google Plus : être présent dans un nombre important de cercles Google + témoigne de votre influence et réputation dans votre domaine. N’hésitez pas à adhérer et commenter dans des groupes thématiques pour vous faire connaitre.
  • la fréquence de publication de nouveaux articles : si la quantité d’articles postée reste importante, il l’est tout autant d’avoir une activité régulière et de définir un rythme de publication constant. Deux ou trois articles par semaine peut apparaître comme un objectif envisageable dans ce cas.
  • le nombre de sites sur lesquels vous êtes auteur : Google aime la diversité et appréciera d’autant plus le fait que vous soyez assez important pour publier sur différents sites. Ainsi, pensez à demander à votre hôte s’il a mis en place un système de gestion de l’Author Rank lors de votre prochaine session de guest blogging.
  • l‘impact de vos articles sur les réseaux sociaux : le taux de diffusion de vos publications sur les réseaux sociaux (et pas seulement Google Plus) sera aussi un élément important de votre score auteur, pensez à bien utiliser les outils en vogue comme Twitter, Facebook ou Scoop It.

calculer author rank

Vous l’aurez compris, avec ce nouveau critère, Google cherche à mettre en avant les auteurs qui privilégient un contenu de qualité et qui s’identifient au public. Il devient donc essentiel de privilégier le réseau social de Mountain View au niveau professionnel, et d’y participer quotidiennement (ou de pousser vos clients à s’y inscrire, dans le cas des professionnels du domaine). Cela vous donnera certainement un avantage stratégique sur vos concurrents qui ont négligé cet aspect d’ici peu.

Ancien étudiant en licence professionnelle Référenceur et Rédacteur web disposant d'un champ de compétences étendu dans le domaine du web.

6 commentaires

  • Sylvain (encore un)

    18 février 2013, 11 h 52 min

    Attention à ne pas faire d’amalgames : jusqu’à ton dernier paragraphe, tu parles de l’Authorship plus que de l’Author Rank (l’Authorship étant le fait de lier son contenu avec son profil G+, qui permet entre autres d’afficher sa photo de profil dans les SERP).

    L’Author Rank est plus une sorte de système de notation encore assez flou, au même titre que le PageRank, mais comme tu le précises on imagine que le nombre d’ajouts dans les cercles, le nombre de partages, peut-être même le nombre de lectures, etc. jouent sur l’Author Rank.

    Petite précision pour la mise en place de l’Athorship : dans les infos de profil de Google+, il faut insérer le site dans la section « également auteur de » pour que ce soit bien pris en compte 😉

  • Sylvain

    18 février 2013, 13 h 34 min

    Il est vrai que ma première phrase pouvait porter à confusion, je modifie en conséquence, mais l’Authorship est juste le biais qui permet d’acceder à l’Author Rank, le fait de réclamer la paternité des contenus en quelque sorte, c’est pourquoi je ne me suis pas étendu dessus. Mais cela mérite d’y figurer, merci du signalement.

  • Mathieu

    18 février 2013, 14 h 05 min

    Pourquoi ajoutes-tu l’anchor text « Google » au code ? Je crois que tu peux t’en passer; surtout que le code étant placé dans le header, il ne devrait pas ressortir sur le site…

  • Sylvain

    18 février 2013, 14 h 27 min

    C’est à titre d’exemple, chacun est libre d’y mettre ce qu’il souhaite (nom, « me rejoindre sur Google + »..), mais il est toujours bon de faire un lien vers son profil Google +, pour qu’en un clic le visiteur puisse ajouter le profil dans ses cercles.

  • Sylvain F

    18 février 2013, 22 h 54 min

    @Mathieu : Nop, Sylvain a bien raison de mettre une ancre ici, ce n’est pas le code du header mais le code du contenu qu’il partage (et qui d’après quelques uns de mes tests est bien plus efficace que le code du header).

    Le code du header est sous la forme

    link rel="author" href="URL-du-profil" 😉

  • Julie

    9 mai 2013, 14 h 06 min

    Merci même si votre article n’est pas hyper récent je viens d’y trouver ce que j’y cherchais depuis un moment : le moyen de vérifier que grâce à l’outil test de google si mon profil G+ était lié à mon nom. Cool !

Les commentaires ne sont pas autorisés